Émilie Rognant,

fondatrice de l'association Moon Yoga, professeur de yoga.

Diplômée de l'École Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg, Emilie séjourne plusieurs mois en Inde en 2005 pour y mener un projet photographique. Elle y découvre le yoga et son potentiel transformateur tant au niveau physique que mental. Avec un professeur particulier, Dr Jayesh, qu'elle voit quotidiennement, elle a la chance de recevoir un enseignement solide qui lui permet, de retour en France, de continuer à pratiquer de manière autonome.

Son engagement dans le yoga est renforcé par sa rencontre avec Yuko Harmegnies, qui l’encourage à s’engager plus profondément dans cette voie. En 2011, elle commence sa formation de professeur de Yoga par un Teacher Training Yoga Alliance de 230 heures avec Rachel Hull. Puis, poussée par l'envie de transmettre le yoga à un public plus large, et afin de pouvoir adapter son enseignement aux spécificités de chacun Emilie continue de se former, d'abord au yoga pour personnes âgées (formation Silver Age Yoga) en 2012 , puis au yoga pour enfants (formation RYE) et au Yoga Nidra (avec Micheline Flack) en 2013. Émilie étudie actuellement avec Bernard Bouanchaud (Viniyoga Fondation) et avec le Docteur Natesan Chandrasekaran pour approfondir l'aspect thérapeutique et philosophique du yoga.

Depuis 2011, Émilie a enseigné le yoga aux studios Yoga Mala et Dharma Yoga à St Germain en Laye, à 1901 Formation à Boulogne et dans plusieurs lieux de la ville de Saint-Denis. Le yoga et le yoga nidra à l'espace Colucci à Montrouge.
Le yoga aux enfants de l'école Saint-Victor à Paris, dans les écoles de la ville de Bagnolet et de Pantin, et à Saint-Denis.
Le yoga en entreprise, sur chaise ou sur tapis, chez BDC Conseil et Nexans et travaille avec Yogist dans les entreprises Klépierre, Reed Expositions et Logista.

Hélène Grand,

a découvert les bienfaits du yoga après avoir pratiqué un art martial de façon intensive, la laissant avec plusieurs tendinites lui interdisant toute pratique sportive, alors qu'elle adorait aussi surfer !

Le yoga lui a permis de soulager ses maux et lui a appris à rentrer en relation avec elle-même, ses capacités physiques et mentales. Il lui a aussi apporté un équilibre émotionnel précieux dans une ville intense comme Paris. Forte de 10 ans de pratique régulière en yoga Vinyasa au Studio Gérard Arnaud, elle décide d'approfondir ses connaissances et suit la formation initiale de la Fédération Française de Yoga avec Gérard Arnaud en 2015 (RYT 200H). Ayant également bénéficié lors de ses 2 grossesses des connaissances sur le périnée du Dr Bernadette de Gasquet, elle se spécialise la même année en yoga pré- et post natal à l'Institut De Gasquet. Elle est désormais heureuse de pouvoir accompagner les femmes avant et après leur accouchement grâce à la méthode ©APOR (Approche POsturo-Respiratoire). Hélène continue toujours de se former, elle entame en 2016 une formation en Viniyoga (500h) et en yogathérapie (500h) au côté de Bernard Bouanchaud, disciple de T.K.V. Desikachar.

Hélène aime pratiquer et enseigner le Vinyasa pour la justesse et la rigueur de ses alignements. Elle porte une attention particulière à détailler les asanas dans le respect de la morphologie et des capacités de chacun. En prénatal elle attache beaucoup d'importance à l'écoute et au bien-être des mamans parce que selon elle, la conception, la grossesse et la naissance sont les éléments majeurs qui conditionnent la vie d’un être humain. 

Jeanne Lullier,

Jeanne se forme à la danse entre 2011 et 2015 d’abord à L’IFPRO puis chez ACTS. Elle travaille ensuite avec les compagnies WAO et Carbone. Curieuse, elle s’ouvre très vite à d’autres disciplines et se forme aux arts du cirque et au yoga au sein de la formation Asvattha dirigée par Maxime Gamart. Jeanne est avant tout une chercheuse du corps, elle est intéressée par toutes les sensations que procure le mouvement. Le yoga est donc pour elle un art à part entière dans lequel elle peut travailler à la fois l’énergie de ce corps et de son esprit. Elle enseigne le Vinyasa Ashtanga Yoga.

Nina Bertrand,

Diplômée de l’Institut de Formation en Mass-Kinésithérapie de la Pitié Salpêtrière, Nina rejoint la formation de professeur de yoga de la Viniyoga fondation en 2014 à Paris, alors qu’elle vit et travaille encore à Londres en tant que Physiotherapist. Le but initial était avant tout de rejoindre une formation professionnelle visant à élargir le champ des compétences pour traiter ses patients ; en majorité des personnes souffrant de problèmes neurologiques et orthopédiques, mais aussi des enfants et des sportifs.

Petit à petit, le yoga modifie sa façon d’appréhender l’être humain, non plus comme un ensemble de muscles, d’organes et d’os, mais comme un ensemble plus infiniment complexe et unique pour chaque individu. La découverte de l’aspect détaché et bienveillant du yoga ainsi que de ses principes philosophiques sous-jacents lui apparaissent comme une révélation. Elle effectue un suivi régulier avec Miranda Taylor à Londres, sous l’œil bienveillant de Colin Dunsmuir (formateur de professeurs à Trueyoga) ainsi qu’avec Bernard Bouanchaud et Martine Duchon, notamment en chant Sanskrit sur la région parisienne.

La pratique quotidienne lui apporte beaucoup - tant du point de vue physique pour elle qui aime beaucoup course à pied et kayak alpin - que du point de vue psychologique : évoluant dans un univers culturel et professionnel nouveau elle y trouve son équilibre avec le yoga.

En 2016, elle obtient un poste mixte de kinésithérapeute et de professeur de yoga dans un hôpital spécialisé en infectiologie/VIH à Londres : Mildmay UK. Elle y enseignera le yoga et conduira des audits sur les effets du yoga sur les patients pendant deux ans, pour finalement choisir d’écrire son mémoire de fin d’études sur ce thème si particulier.

 Lors de son départ en Septembre 2018, Nina aura formé une dizaine d’assistants bénévoles à accompagner les séances de yoga et sensibilisé l’établissement hospitalier sur l’importance des approches alternatives en santé. Elle se ré-établit dès la rentrée sur Paris dans le but de poursuivre son projet d’études universitaires à l’horizon 2019.

Tout au long de son parcours, Nina a toujours aimé apporter de la nouveauté dans ses cours de yoga. Elle a participé à de nombreux cours sur Londres dans différentes branches du yoga (ashtanga, mysore, vinyasa, hotyoga) pour mieux en comprendre les racines et les modernisations existantes. Elle part en Inde en 2016 pour effectuer un stage de Vinyâsa yoga et découvrir une pratique différente, dont elle retiendra certains aspects pour les inclure dans son enseignement.

Depuis plusieurs années, Nina utilise les āsanas comme outil de rééducation en kinésithérapie. De même, elle adopte une approche scientifique ouverte et novatrice quand elle donne un cours de yoga. Passionnée par les sciences médicales, elle aime choisir les outils qu’elle pense être les plus adaptés pour aider ses élèves à progresser, en douceur, tout en respectant leurs propres objectifs.

En tant que kinésithérapeute, Nina a suivi de nombreuses formations dont celle en gymnastique hypopressive de M. Caufriez, en périnéologie par S. Gaillac Alambari, elle a aussi appris des techniques Bobath en facilitation neuromusculaire.

Elle a exercé en France, en Suisse et en Angleterre et espère pouvoir intervenir au Burkina Faso prochainement dans le cadre d’un projet d’éducation avec son père. Nina a fondé l’association Yoga Kinetic en 2016 à Londres, et a enseigné le yoga en séances individuelles et en groupes à Londres, Nîmes et Paris.

Elle continue d’effectuer les trajets entre Londres et Paris et est assistante au studio Fierce Grace City de Londres.